Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/08/2010

Le Sargenor....

Adaptation du Sargenor, sur le modèle de Cyrano
Eté 1991

Lire la suite

00:30 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

06/08/2010

A elle

Tu as traversé ma vie comme un rayon vert
J'ai trouvé dans tes yeux de quoi remplir mon cœur
De ta voix, mes oreilles en gardent la douceur
De ton visage, un jour de pluie sur fond de mer.

J'en garderai très longtemps un doux souvenir
Tes cheveux aussi bruns que les dunes sont blondes
Seront autant de traces sombres qui abondent
Et dessinent autour de moi le mot épanouir

Petite fleur de Paname, la rosée d'ici
Bien malgré toi tu es venue gouter, c'est dur,
Le seul soleil que tu auras vu, j'en suis sûr
C'est le regard toujours radieux de ton amie

Oui, tu as traversé ma vie comme une étoile
Aussi filante que le sable du désert
L'espérance perdue m'a accordé ces vers.
On me dit que tu es heureuse. Alors, sois le....

02:19 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

01/08/2010

Balade pour la tendresse

Frères humains qui aimez la tendresse
Laissez moi donc la vivre avec adresse
Car même si je gagne en sagesse
Je veux bien revivre cette liesse
Rencontrée par hasard un soir d’ivresse
Un de ces soirs où l’âme se redresse
Et que cet amour venant avec vitesse
Soit le symbole même de la tendresse

La tendresse n’est-elle pas une messe
Dont le culte même sans une abbesse
Sera dans cet Univers une promesse
D’un avenir brillant , je le confesse
Et lorsque je sens la foi qui s’affaisse
Quand je sens le désir qui me pourchasse
Je veux que cette image de comtesse
Soit le symbole même de la tendresse

La reine d’amour est une vraie princesse
Qui pourra vaincre toutes les bassesses
De ce monde où règnent les diablesses
Dont la vie de certains n’est que faiblesse
Et dans ce temple d’Amour cette hôtesse
M’accueillit de son sourire de duchesse
Fait en sorte que cette image que je tresse
Soit le symbole même de la tendresse


Prince , je demande à la Vie que cette déesse
Aussi belle et altière qu’une altesse
Avant que la vie d’ici ne s’efface
Soit le symbole même de la te
ndresse

17:38 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)