Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2011

Pour une vieille amitié

Au début ce n'était qu'un petit ruisselet
Que bêtement j'enjambais sans savoir où j'allais .
Ce ruisseau a grandi au fur et à mesure
Et cela bien en dépit de mes aventures .

Mon cœur depuis lors est semblable à un galet
Ballotté et usé par ce torrent , qui né
Loin dans un Grand-Bassin où barbote un Gardon
Entraîne la roue du moulin de mon bourdon .

Les braises de l'Amour sur lesquelles je marche
Sont ravivées par ce fleuve qui coule sous l'arche
Des aventuriers perdus que nous sommes tous deux .
Oui, tu l'as compris c'est bien le fleuve " Amoureux " .

Chacun sur sa rive et jamais nageant ensemble
Je te vois , jolie fleur de flamboyant , tu trembles
A la surface de l'eau quand le courant emporte
Dans l'onde celui que tu veux et qui te transporte .

Tu remontes sur la berge et regardes en moi ,
Car je suis celui qui reflète tes émois ,
Moi qui ne dis rien , mais aujourd'hui tu le sais
Je t'aime de tout l'amour que nous n'avons pas fait...

21:18 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

14/11/2010

Biba sous les étoiles

Rencontre africaine

Lire la suite

19:22 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

05/10/2010

Ancrage

La nuit recouvre la ville comme une couverture de soie
Les étoiles qui décorent cette parure de lit infini
Me rappellent que tu es là ancrée en moi
Peu importe tout ce que tu en dis...

Je sais que tu penses comme moi, du moins j'ose l'espérer
La Vie me comble , j'ignore si je le mérite
Mais tu es là , ancrée en moi
Peu importe tout ce que tu en dis ...

L'Amour est une couverture de velours
Et ce tissu aussi doux que ta peau
M'assure que tu es ancrée en moi
Peu importe tout ce que tu en dis ...

Ce coeur qui palpite sous mon sein
C'est vers toi qu'il se tend
Et qui t'ancre encore en moi
Peu importe tout ce que tu en dis ...

La nuit enveloppe la Cité d'une myriade d'étoiles
Qui seront autant de baisers qui te couvriront cette nuit
Et qui seront d'autant ancrés en moi
Peu importe tout ce que tu en dis...

00:10 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)