Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2017

Ah tu verras, tu verras....!

Marie-Hélène est solitaire
Elle avance seule la journée
Face au Monde malade
Elle se présente Marie
A ses amis et ses proches
Marie n’est-elle pas avec Hélène ?
Hélène délaisse-t-elle Marie ?
Pourquoi est –ce que je pense
A Pâris qui enleva Hélène à Troie ?
Ulysse , Hercule , Pénélope
Le Cheval ,Homère avec l’Iliade
Vont-ils réécrire la légende ?
Pourquoi ce rêve fou , pourquoi ?
Je couche tout ceci sur le papier
Blanc de mes nuits blanches
A chacun son écran ,noir ou blanc
La ville rose est présente
Joueur de jazz , blanc ou noir
Chacun ses os…
Que l’on danse sur moi ou non
La petite fille en fleur règne
Sur la ville Rose
Et même si les mémés aiment la castagne
Je sais que le hasard sera toujours mon ami…

Je me suis réveillé
La nuit porte son lot d’inconnu
Le réveil porte son lot d’incongru
Mais reste la tendresse partagée

(Printemps 2004)

12:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire