Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/12/2011

L'impro du jour...

Une nuit, un vent, une étoile
Ce zéphyr qui souffle dans ma tête
Qui es-tu donc, toi qui viens vers moi ?
Tel un papillon couvert d’or
Tu m’empêches de faire rimaille
Et moi qui ne fais que ripaille
La vie enfin me pose une pause
Et me repose autant que je cause
Quand je couche sur ce papier blanc
Ces fausses rîmes qui sont autant
De feuilles lancées aux quatre vents
De cet hiver qui juste commence
Et qui sans cesse tourne et nous balance
A la face que le Temps fuit et avance
Et nous attire de sa froide lance
Vers cette lointaine échéance
Inexorable et ultime étape
De ma route que Généreuse Vie
M’accorde encore plusieurs décennies





19:34 Publié dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.