Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/04/2011

L'envol d'un goéland

à Mon père


J’ignorais qu’à l’orée de ce printemps
Tombent encore des feuilles au teint blanc
Dehors le ciel bleu se couvre de tristesse
Dans cette voûte d’azur éclate l’orage sourd
Quand la Camarde est passée le ravir
Sur son noir traineau, machine à périr
Les ailes de la mort l’ont tout vêtu de sombre
Maintenant qu’il a rejoint le pré de l’Ombre
Et qu’il retrouve, enfin, celle qui lui manquait
Celle qui a longtemps animé sa vie
Mes larmes d’ainé arrosent désormais
Ces deux racines aujourd’hui disparues
Les Anges entonnent du fond de leur Baie
En son honneur, l’hymne de cette cité
Cité éternelle, si chère à son cœur,
Adieu, homme de charme et d’élégance
Toi qui nous lègue ta force de combat
Celle qui nous pousse et vibre en nous
La vie continue sans toi et sans oubli
Merci pour l’amour que tu as donné
Que la route te soit douce vers la lumière


Montpelier, le 2 avril 2011

10:23 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

douces pensées pour noel et josiane ; la paix et la serenité retrouvées a l orient eternel ....avec tendresse

Écrit par : philippe | 03/04/2011

trés belle hommage, trés émouvant, rien d'autre à dire
je pense à toi
Bises
Marilou

Écrit par : marilou | 03/04/2011

très beau ....
brigitte

Écrit par : soulet | 15/04/2011

On dirait que tu parles de mon père!!!! C est très bien écrit!!!
bise

Écrit par : barbara | 02/06/2011

Les commentaires sont fermés.