Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/09/2010

un rêve d'ailleurs...

C'est une histoire que j'aurais pu imaginer si je ne l'avais pas rêvée..


Une plage aux dimensions infinies,
Dont les dunes mêlent leurs pieds roux aux vagues bleues de l'Océan.
Les palmiers sont si hauts qu'ils semblent soutenir le ciel.
Le soleil se posant sur l'horizon diffuse une lumière rose orangée
Les pins parasols étendent leur ombre sur le sable fin
Ressemblant ainsi à des géants
gardiens imperturbables de ce site d'Éden.

Sur cette plage, une femme
Aussi brune que le sable est blond
Toi...

Un homme, moi..

Allongés l'un contre l'autre
Nos deux corps enlacés épousés par le sable
Les arbres légèrement secoués par l'alizé du soir
Semblent fêter notre amour..

l'Amour, image de Dieu sur l'homme

Nos deux corps unis par un interminable baiser
Et par la moiteur du soir qui tombe
Nos esprits dans un élan commun sombrent dans une langueur.........

La sonnerie du réveil retentit
Impitoyable retour à la réalité des choses
Dehors, le ciel est gris

Froideur amère de mes draps
Cruel vide de mes bras
Béance glaciale de mon âme.

01:22 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

beau et triste ; humeur du moment? dans le reve nous sommes fous cad genereux , dans l Amour et le don ; dans la realité devrions nous etre lucides , cad ...trouve ton(tes) adjectif(s) qualificatif(s) et planche sur la question!
Feud aurait dit "le raccourci de l hallucination pour remplacer l acte "
on se reveille d un reve ,mais quid de la realité du vecue ? les 2 ne laissent pas les mêmes empreintes .
bises

Écrit par : philadent | 09/09/2010

Les commentaires sont fermés.