Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/08/2010

Le Sargenor....

Adaptation du Sargenor, sur le modèle de Cyrano
Eté 1991


Je me jette sans grâce en mon fauteuil
Je sens lentement l'abandon
De ma paupière sur mon œil
Et je m'étirai de tout mon long.
Quand arrivant comme Arlequine
Éclatant comme un soleil rouge
« Je te préviens » me dit l'arginine
« qu'à la fin du traitement, tu bouges »

« Tu devrais bien lâcher ton feutre,
Et arrêter de travailler, docteur !
Car je vais ôter ton mal être
Afin d'épargner ton cœur »
Les methyl et propyl s'éclatent,
Les pointes d'ampoules voltigent
« Enfin, ce sera grâce à l'Aspartate
Qu'à la fin du traitement, tu bouges »

« Il te manque un air plus fonceur
Car tu es plus blanc qu'amidon,
Et c'est pour te fournir de l'ardeur
Que je t'apporte un moyen très bon.
Même le sommeil t'arrangera
car je sais qu'insomnie t'en rage
Et je te parie que tu te diras:
A la fin du traitement, je bouge.!

Moi, Prince, je demande à la Sécu ,pardon !
Depuis, j'écarte du pied, je bouge,
Je saute, je cours, je fais des bonds,
C'est vrai, qu'à la fin du traitement, je bouge..!

00:30 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.