Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2010

Nice

Hommage à ma ville natale


Sur notre bonne vieille planète, il est un pays verdoyant que l'on appelle France. En regardant dee plus près, dans un petit coin en bas à droite, on y voit une région irisée qui se détache de ce fond de verdure, tel un bouquet de d'œillets multicolore.
Cette région se situe où les derniers contreforts des Alpes s'affrontent en un combat de Titans aux premières vagues de la Méditerranée.
Ce pays possède en son sein une cité magnifique d'où l'on peut voir à la fois la Corse quand le temps est limpide et les derniers massifs alpins; vagues énormes immobiles au fond de l'horizon où la neige figure une écume arrêtée.
Cette ville où tout n'est que soleil , fleurs et lumière; cette ville, telle une cité éternelle entourée de ses sept collines, fruit de l'union de deux civilisations grecques et latines; cette cité enfin, patrie de la beauté et clé du royaume d'Azur...
...Nice.

13:37 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

ville pourrie pleine de circulation de bruit d incivilites de vieux parvenus et de flambeurs de petasses decolorées qui friment avec leurs faux seins leurs levres gonflées et les grosses cylindrees de leurs maris ;ville des tatouées des piercées des strings a l air des feujs en T max des pieds noirs revanchards ,des politiciens verreux(pleonasme et pas une specialité nicoise ;les vrais nicois se planquent ont migré et l ame s est perdue jean mi ;seule mado tient encore le flambeau...oh nicois qui manigance!

Écrit par : philadent | 05/08/2010

Les commentaires sont fermés.